Le site de Montalon

alt

Après plusieurs mois de réflexion, 3 ateliers de concertation avec les citoyens et 4 mois de travaux intensifs, le site de Montalon est entièrement réaménagé.

Anciennement une meunerie où l’on transformait le grain en farine, les moulins de Montalon sont connus pour être situés sur le point culminant de la Haute-Gironde (73 mètres).

Ces bâtisses datant du 18ème siècle et aujourd’hui privées de leurs ailes continuent d’écrire l’histoire de Saint-André-de-Cubzac.

Au départ de ce belvédère, vous pourrez vous rendre à différents points clés de la ville. Entre paysages alternant vignes et champs de maïs, rejoignez le Port de Plagne, le château du Bouilh ou passez par le château Robillard et son parc en revenant vers le Bourg.

Les principaux travaux effectués ont été le terrassement et les plantations de plus de 10 000 plantes et arbustes. L’objectif était de restaurer ce site exceptionnel en utilisant tout son potentiel afin de vous permettre de profiter d’un parc de promenade arboré où l’on peut tout aussi bien marcher, contempler ou se détendre.

 

Montant des travaux : 286 779 €

L'extension de l'école Bertrand Cabanes

Dans l’objectif d’augmenter la capacité d’accueil de l’école Bertrand Cabanes, des travaux d’extension sont prévus pour l’année 2023. L’extension fera une surface totale de 280 m2 environ.

Une salle de classe pouvant accueillir 30 élèves, une salle d’atelier ainsi qu’un espace sanitaire seront créés. Un dortoir d’une capacité de 30 enfants, un espace de stockage et un espace “infirmerie” sont également prévus. En extérieur, un espace de plantation sera à disposition des enfants et du personnel afin de réaliser des ateliers jardinage.

Le centre aquatique

alt

Projet initié en 2017 par la Communauté de Communes du Grand Cubzaguais, c’est au Parc d’Aquitaine de Saint-André-de-Cubzac que le centre aquatique L’Hippocampe prend place.

Les travaux ont débuté au printemps 2021 et l’ouverture est prévue pour le 18 avril 2023.

Construit de plain-pied sur une parcelle de 14 000 m2, ce nouvel équipement de 3000 m2 permet l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite et une circulation très fluide.

En totalité, le centre aquatique est composé de 3 bassins, un de 25 mètres avec six lignes d’eau, un second bassin d’activités de loisirs puis un troisième dédié à l’apprentissage de la natation. Un espace de bien-être est également prévu avec un sauna, un hammam, des douches massantes et plusieurs espaces extérieurs de détente.

Centre-ville de demain

La revitalisation du centre-ville constitue un enjeu crucial pour Saint-André-de-Cubzac. À travers le projet « centre-ville de demain », la ville s’adapte au changement climatique et offre un retour à un cadre de vie plus naturel, végétalisé, frais et résilient.

Le projet vise plusieurs objectifs dont la réduction de la place de la voiture au profit de modes actifs, retrouver une identité propre aux trois places du centre-ville et réduire la pollution sonore.

 

En 2019 et 2020, le territoire de l’hyper-centre a été diagnostiqué afin de mener une première phase d’étude. Par la suite, des ateliers de concertations se sont tenus dont 4 avec des habitants de la ville, 2 avec les services de la commune, 2 avec les élus et 1 avec les commerçants. Un plan guide a alors été élaboré et présenté en juillet 2021 avec 3 phases prioritaires :

Phase 1 :

  • Réaménagement de la place Raoul Larche et du cours Clémenceau
  • Interconnexion avec les parcs et jardins à l’hypercentre
  • Création de poches de stationnement à l’hypercentre
  • Urbanisme transitoire : piétonisation d’une partie de la rue Nationale les jours de marché pour favoriser l’accès aux commerces à pied
  • Végétalisation

Phase 2 : 

  • Construction d’une halle sur la place du Champ de Foire
  • Interconnexions avec les quartiers (hors centre-ville) de la commune
  • Développement de la mobilité douce
  • Création de poches de stationnement
  • Interconnexion avec les parcs à venir
  • Végétalisation

Phase 3 :

  • Connexion de la gare et de l’Intermarché avec le centre-ville
  • Végétalisation

 

Pour en savoir plus, consultez le livret 1 et le livret 2 du projet.

La rue Dantagnan

Avec le développement économique et résidentiel de la ville, la rue Dantagnan est devenue avec le temps l’entrée principale de Saint-André-de-Cubzac depuis l’autoroute A10. Suite à ce constat, la rue a été totalement repensée afin d’améliorer le cadre de vie et de renforcer son identité.

Aujourd’hui vous trouverez une rue arborée de végétaux et habillée de nouveaux mobiliers urbains. Une piste cyclable est également à votre disposition pour faciliter vos déplacements en vélo. Un aménagement qui vous offre une toute autre perspective de l’entrée de la ville.

Pistes cyclables

alt

Dans un contexte où le réchauffement climatique est au coeur de nos préoccupations, la pratique d’une mobilité plus douce s’avère être l’une des solutions de la transition écologique. Ainsi, la place du vélo au sein de la ville prend une place de plus en plus importante avec la réalisation de pistes cyclables qui s’inscrit dans le “Plan Vélo” à l’échelle de l’intercommunalité.

 

Actuellement, la ville compte 10,08 km de pistes cyclables existantes sur les routes de Plagne, du Bouilh, les rues Jules Ferry, Dantagnan et le chemin de Lapouyade.

D’autres aménagements sont en cours d’études ou de réalisation pour les rues de la Tour du Pin, Hubert de l’Isle, les chemins de Papelotte, de Bois-Milon et l’avenue de la République afin de mettre à disposition 4,64 km de pistes cyclables supplémentaires.

Vestiaires plaine des sports

La plaine des sports Laurent Ricci est aujourd’hui utilisé par divers clubs : football, athlétisme, rugby, pétanque et VTT. Avec un nombre d’adhérents en constante hausse et une féminisation de plus en plus présente, la réalisation de locaux supplémentaires s’est avéré nécessaire pour les associations sportives.

Ainsi, 4 vestiaires supplémentaires, 2 sanitaires, 1 local de rangement et 26 douches (dont 4 en accessibilité PMR) ont été réalisés au sein de l’extension du bâtiment.

 

Montant des travaux : 499 500 € HT

Bassin de rétention à Timberley

Dans le cadre de la prévention liée aux risques d’inondations et dans un programme de modernisation des réseaux pluviaux, la ville réalise sur le secteur de Timberley un réseau d’environ 50 mètres linéaires et 1400 mm de diamètres ainsi qu’un bassin de rétention d’environ 7500 m3. La fin des travaux est prévue en janvier 2023.

 

Montant des travaux : 449 922€ HT